Comment choisir son kit vélo électrique ?

Etape 3.d) : Quel moteur de vélo choisir ? De quelle puissance ?

2011_03_20_22_21_graphe

Puissance nominale et puissance max (Watt) d’un kit vélo électrique

Attention tout d’abord à ne pas confondre puissance nominale et puissance max des moteurs de vélos.
La puissance nominale correspond à la puissance de bon fonctionnement, tandis que la puissance max correspond à la puissance maximum que le moteur peut fournir.
Certains vendeurs ne parlent que de puissances maximums, tandis que d’autres expriment la puissance de leurs moteurs de vélos en puissance nominale. Si l’information n’est pas claire, n’hésitez pas à demander s’il s’agit de puissance max ou nominale.

Les moteurs de vélo supérieurs à 250w

Il existe une frontière bien réelle sur la puissance des moteurs.
Il y a les moteurs vélos de 250w nominal, qui coupent à 25 Km/h et ne s’activent qu’au pédalage. Ceux-ci sont conformes aux normes européennes et sont donc considérés comme VAE (vélo à assistance électrique). A ce titre, ils sont autorisés à rouler sur la voie publique.
Les moteurs vélos d’une puissance supérieure à 250W nominal sont beaucoup plus libres dans leur fonctionnement et leur vitesse max, mais sont réservés aux voies non ouvertes à la circulation. Pour être utilisés sur la route, ceux-ci doivent être assurés et immatriculés et sont considérés comme des cyclomoteurs. Leur usage sur route se fait donc sous l’entière responsabilité de l’utilisateur.
Le problème est que les kits vélo électriques en 250W ne suffisent clairement pas pour toute une catégorie de véhicules et d’usages. Ainsi, pour un VTTiste, ou un coureur qui affronte du fort dénivelé, un moteur vélo en 250W va rapidement montrer des signes de faiblesses et par conséquent, de surchauffes et se révèlera insuffisant. Pour les véhicules lourds également de type : triporteur, biporteur, tandem… pour un usage professionnel ou bien de loisir, ont des besoins supérieurs à 250w pour avoir une motorisation qui puisse être efficace sur le plat ou le faible dénivelé.

qMOEl6Il_GiPigu04W3872sP7Cs

Il existe d’ailleurs un conflit pluriel qui oppose les pratiquants de vélos et les utilisateurs de vélos électriques, et un autre qui oppose les utilisateurs de vélos motorisés en 250w et les utilisateurs de moteurs vélos puissants.  Exemple sur le forum connu Vélotaf
Sans rentrer en détail dans ce conflit, est-ce qu’un vélo est un vélo à assistance électrique ? et est-ce qu’un VAE est un vélo électrique plus puissant ? Certes non, mais ces différents véhicules concernent surtout des publics différents.
Les cyclistes purs ne veulent pas entendre parler de motorisation, qui brise la philosophie du vélo, à savoir l’effort et le dépassement de soi-même.
Les personnes qui vont au travail en vélo électrique et souhaitent utiliser le moins possible leur voiture, rallient des distance de plus en plus grandes et ont besoin d’un coup de pouce, soit car le parcours est long, vallonné, ou tout simplement car il préfèrent ne pas arriver dégoulinant à leur boulot.
Il y a aussi des personnes qui veulent profiter du plaisir du vélo sans payer le prix de l’effort, pouvoir faire des randonnées sur route ou du VTT sans avoir peur du retour, ou bien en ayant plus de sensations.
Il y a enfin les cyclistes chevronnés qui vieillissent ou ont des problèmes de santé, ils ne peuvent plus se mettre dans le rouge. La solution du kit vélo électrique leur permet alors de continuer à pratiquer leur passion .
Il n’y a donc certainement  pas de bonne réponses, mais des besoins et des envies différents, ce qui compte n’est-il pas que chacun ait le choix ?