Comment choisir son kit vélo électrique ?

Etape 3.c) : Quel moteur choisir ? Roue ou moteur pédalier ?

BBSHD dessinCapture d’écran 2016-04-04 à 1.52.05 PMmoteur roue

Même s’il est vrai que les moteurs pédaliers sont un peu plus puissants et ont notamment plus de couple, l’un comme l’autre dans leur version puissante, (moteurs vélo 1000w) offrent de très bonnes performances avec des assistances qui atteignent 45 à 50 km/h en vitesse de pointe et des valeurs de couple qui permettent amplement la pratique du VTT engagé ou de routes à forts dénivelés. Voici donc simplement un état des lieux des avantages et inconvénients de chacun :

Les avantages du moteur roue

Capture d’écran 2016-04-07 à 12.21.37 PM

> Le moteur roue est le plus simple d’installation.
> Il permet de conserver vos plateaux d’origine.
> Il ne modifie pas vos habitudes de pilotage, vous pédalez et changez vos vitesses sans vous soucier du moteur, et activez celui-ci à la demande.
> Enfin, il est compatible avec la plupart des vélos du commerce.

Les inconvénients du moteur roue    thumb-146098_960_720

> Le moteur roue est incompatible avec les moyeux dynamo, moyeux Nexus, freins à tambours, cadre carbone, entraxe de roue étroit (vélo pliant, vélo de course…) ou trop large (fat bike, cruiser…)
> Le moteur roue arrière peut nécessiter le réglage de votre transmission.
> En cas de crevaison, réparer sa roue est un peu plus compliqué qu’à l’origine car la roue est serrée avec des écrous.

Les avantages du moteur pédalier

Capture d’écran 2016-04-07 à 12.21.37 PM> Le moteur pédalier abaisse le centre de gravité et offre une meilleur répartition du poids sur le vélo.
Relié à la transmission de votre vélo, il démultiplie le couple.
> En cas de crevaison, changer sa chambre à air n’est pas plus compliqué que sur un vélo classique

Les inconvénients du moteur pédalier

thumb-146098_960_720
Sur des véhicules tels que les triporteurs, il abaisse sensiblement la garde au sol, ce qui peut s’avérer gênant.
> Sur VTT, avec sa position sous le cadre, il peut être un frein au franchissement.
> Le moteur pédalier modifie la transmission de votre vélo et permet de ne conserver qu’un seul plateau (toutefois moyennant un certain coût, des adaptateurs existent pour monter un double plateau).
> L’entrainement du moteur utilisant la transmission du vélo, il faut faire attention lors du passage des vitesses, à ce que le moteur ne soit pas activé. Une solution consiste à utiliser un système de débrayage du moteur lors du passage des vitesses.
> Globalement, les habitudes de pilotages changent donc un peu avec un moteur pédalier.
> Enfin, il coûte en général plus cher qu’un moteur roue.
Pour aller plus loin, rdv sur le forum Cyclurba