Comment choisir son kit vélo électrique ?

Etape 3.a) : Quel moteur choisir ? Direct drive ou Geared ?

 Moteur réducté ou moteur à entraînement direct

Le moteur réductétrain_planetaire

Un moteur réducté (geared) est équipé d’une roue libre et d’un engrenage planétaire.

La roue libre interne permet de n’avoir aucune résistance au roulage.

L’engrenage planétaire (ci-dessous) est un dispositif de transmission mécanique qui permet d’augmenter le couple moteur.

 

Un moteur réducté :

  • Est plus léger (de 30 à 50%) qu’un moteur à entraînement direct.
  • A plus de couple à bas régime à puissance équivalente.
  • N’oppose aucune résistance en roulage lorsque vous l’utilisez sans assistance électrique ou en descente.
  • N’a aucune contrainte liée à la régénération (voir moteur à entrainement direct).
  • Est extrêmement fiable bien qu’il comporte des engrenages à l’inverse du moteur à entrainement direct.

stock-illustration-46856750-engrenages-tournant-en-machine-dessin

Les moteurs réductés sont destinés au plus large public car ils sont faciles à installer et à utiliser, plus discrets, plus légers, et offrent la plupart du temps de meilleures performances.

Interieur-direct-driveLe moteur à entraînement direct

Un moteur à entrainement direct (direct drive) a une architecture simple : un rotor et un stator. Ce moteur n’ayant pas de roue libre interne, il peut se comporter comme un générateur c’est à dire:

  • Recharger une batterie lithium en descente ou au freinage.
  • Avoir un frein moteur.
  • Il oppose une légère résistance électromagnétique lorsque l’assistance n’est pas activée.
  • Permet la fonction marche arrière (si le contrôleur est adéquat).

Recharger sa batterie lithium grâce à la régénération peut paraître un super concept, ceci dit il faut retenir que ce n’est pas à la portée du premier novice. Pour pouvoir recharger sa batterie en descente ou au freinage sans risquer de détruire sa batterie lithium, il faut tout d’abord se munir d’un appareil de contrôle précis (style Cycle Analyst) et adapter strictement son usage (la vitesse, en particulier en descente, un freinage progressif en tout temps…)

téléchargement (2)

Quoi qu’il en soit et même en étant compétent, la recharge de la batterie lithium par ce biais reste faible et ne permet pas de s’auto-suffire, mais éventuellement de prolonger un peu l’autonomie de la batterie.

Couplé à un système photovoltaïque, les possibilités s’étendent (lien vers autre article)

Le moteur à entrainement direct est idéal pour le transport de charge, il résistera mieux à un usage intensif (professionnel) qu’un moteur réducté (à condition d’évoluer sur un parcours relativement plat et de pas dépasser la vitesse max du moteur en descente).

 

Pour plus d’information sur les différents moteurs électrique pour vélo, rdv sur la FAQ Cycloboost